Info

Les nouveaux enjeux autour de la consommation d’informations 

miLibris

Le trafic des sites web d’information en constante hausse, notamment via le smartphone : la nécessité d’avoir une technologie robuste et responsive.

La crise de la Covid a accéléré un double phénomène, déjà bien initié avant 2020.
Le premier, celui de l’augmentation du trafic vers les sites d’informations, avec une appétence particulière vers les grands titres de presse. A titre d’exemple, les supports numériques de 20 Minutes arrivent en tête (avec une redondance remarquable : 50% des utilisateurs consultent au moins 3 jours par semaine).

En seconde position, la Presse régionale et locale (15%) devant Le Monde (14%)* qui complète ce podium. (source : REUTERS INSTITUTE – Digital News Report de 2021).  Chez miLibris, nous avons observé cette tendance globale avec une hausse des consultations des publications numériques de 13% en un an, entre 2021 et 2020 et cela s'accentue quand on se concentre plus particulièrement sur les titres de presse quotidienne (nationale et régionale) qui ont enregistré des niveaux de croissances jusqu'à 30% de consommations sur leurs titres en version numérique.  
Le deuxième phénomène observé, à la fois au niveau du marché mais aussi à l’échelle de miLibris, c’est la confirmation du smartphone comme support de consultation privilégié par les Français. Le téléphone est devenu, en l’espace de quelques années, le support favori pour accéder à l’information. 65% des français s’informent via leur téléphone en 2021, chiffre en augmentation de 6 points par rapport à 2020.
Nous partageons également ce constat lorsqu'on observe les données d’usages parmi notre parc clients: le ratio de l’utilisation de nos applications iOS et Android a augmenté de 3 points et la part du web mobile (le fait de consulter un site web depuis son téléphone) a grimpé de 10 points en seulement un an! La consommation sur smartphone représentant désormais plus de 70% des consultations au global.

miLibris accompagne ce phénomène en proposant des solutions complètement responsives sur mobile. L’ensemble des fonctionnalités de nos produits sont aussi, et de plus en plus, pensées pour ces nouveaux usages. Nous comptons d’ailleurs, dans nos effectifs, quatre développeurs exclusivement en charge de l’expérience mobile (deux pour iOs et deux pour les systèmes Android) et notamment de la création et de la maintenance des plus de 200 applications déployées pour l’ensemble de nos clients.

La recherche d’une information de qualité: lutter contre les fake news et développer des abonnements payants vers des sites d’informations crédibles.

Face à l’essor de nouvelles sources d’informations, les fake news (fausses informations qui circulent en ligne) s’immiscent désormais dans tous les domaines : politiques, socio-culturels, économiques... A tel point que 73% des Français pensent avoir déjà été confrontés à une fake news, sur Internet ou sur les réseaux sociaux. Et si 50 % d’entre eux estiment ne pas avoir été induits en erreur, 23 % admettent avoir été trompés* (Source : observatoire BVA, 2019)
La production d’une information de qualité reste donc une priorité absolue pour les éditeurs de contenus qui remettent en jeu, chaque jour, leur crédibilité et leur professionnalisme. D’ailleurs, certains d’entre eux ont mis en place des plateformes dédiées au fact checking (vérification des informations) et c’est notamment le cas du Monde avec notamment la création d’une rubrique spécifique « Décodeurs du Monde » : des journalistes traitent des rumeurs et des intox qui circulent sur Internet pour y distinguer le vrai du faux. L’éditeur a aussi créé un moteur de recherche dédié, Decodex, pour vérifier les informations qui circulent sur Internet et décrypter les fausses informations. Ainsi, les éditeurs de contenus, à l’instar de Libération ou de Courrier International par exemple, ont un réel besoin de contrôler la diffusion de leurs éditions en développant des espaces consacrés à la valorisation et à l’archivage de leurs contenus: en choisissant miLibris, ils capitalisent sur un environnement de distribution qui leur est dédié, en marque blanche. Ces kiosques web et/ou applications mobiles sont une parfaite vitrine de contenus de qualité. Revenons sur le cas de Libération: nous avons développé pour le compte de l’éditeur ce kiosque (https://journal.liberation.fr/) aux multiples fonctionnalités (interconnexion avec la base d’abonnés de Libé par un système de SSO (Single Sign on), multi-titres, affichage d’un sommaire, module de recherche, archivage des anciens numéros…) qui met en lumière, chaque jour, le travail de la rédaction du journal. 

La connaissance clients , un enjeu essentiel pour développer sa base de lecteurs: disposer des outils appropriés pour réussir à anticiper et analyser les attentes de son audience.

Pour un éditeur de contenus, connaître son lecteur est une étape indispensable dans la réussite de sa stratégie digitale.
Avant les années 2000, nous étions à une époque où les contenus se vendaient finalement « tout seuls » et où le client faisait la démarche d’aller en kiosque pour lire son journal favori. Aujourd’hui, le métier d’éditeur a bien changé: c’est désormais à lui d’aller “chercher” chaque lecteur en lui adressant du contenu personnalisé, au bon moment de la journée et sur un format adapté. Les enjeux de la connaissance client, ou la collecte et le tri des bonnes informations (du big data au smart data) sont désormais au centre des préoccupations de tout producteur de contenus. Depuis notre création (en 2009), nous avons tout de suite anticipé ces enjeux: aujourd’hui, miLibris accompagne tous ses clients sur ce volet datas en leur fournissant un accès dédié à un back office analytique, « la console ». Grâce à ce back office, nos clients peuvent, au quotidien, consulter les statistiques de consultation en temps réel, comme, entre autres, le nombre de téléchargements par édition, le nombre de téléchargements par édition par période (custom sur le choix des périodes), le volume de transactions, l’étude des comportements et des usages, la répartition sur le parc de devices utilisés, le suivi des clients…
La console permet également trois autres leviers majeurs. Le premier c’est l’export de données brutes depuis la plateforme. Le second c’est le tracking des événements disponibles dans la liseuse par intégration directe des SDK statistiques des solutions retenues par nos clients (Xiti, Google analytics, Batch etc..). Et enfin, le dernier levier; c’est la livraison de données du back-end miLibris au back-end éditeur.  Pour ces 3 leviers, la volonté de miLibris est d'offrir la plus grande modularité et intégralité de ses solutions au sein de l'écosystème digital global de l'éditeur en lui permettant d'agréger  toutes les données de ses différents environnements directement dans ses propres solutions analytiques.
Ces solutions ont pour objectif d’aider nos clients à piloter au mieux leur stratégie digitale. 

L’expérience de lecture numérique, fer de lance d’une stratégie digitale aboutie: l’importance de miser autant sur la forme que le fond.

Dans un monde en constante évolution, l’expérience numérique ne doit plus être un frein à la lecture mais bien une motivation. Nos clients chez miLibris l’ont bien compris.  Aujourd’hui, les usages sont multiples et l’expérience offerte  par les éditeurs est essentielle pour engager et fidéliser une audience. Susciter l’intérêt, capter l’attention, rendre l’expérience de lecture intuitive, immersive, et addictive sont autant d’enjeux pour les éditeurs de contenus.
Aussi, l’objectif est d’inventer et évoluer avec de nouveaux modes de consommation, proposés par des formats innovants qui se détachent de la simple lecture d’un texte. C’est d’autant plus une priorité chez les jeunes, à en croire les résultats de l’enquête sur la lecture des 7-25 ans commandée par le Centre national du livre (CNL) à l’institut de  sondages Ipsos.
Force est de constater que la nouvelle génération se tourne désormais vers de nouvelles pratiques en termes de lecture numérique. 40% des jeunes interrogés ont déjà lu un livre numérique, 60% ont déjà écouté un livre audio ou un podcast et 30% d’entre eux considèrent qu’Internet (et notamment les plateformes sociales comme Youtube, Instagram ou encore Tiktok) sont une source d’information pour se renseigner sur des livres.
Plus largement, 82,3% des français écoutent un contenu audio tous les jours en 2022* (Source : étude Global Audio de Mediamétrie)
Le podcast a également le vent en poupe avec, en l’espace d’un an, plus de 2.6 millions de français supplémentaires qui se sont initiés à ce nouveau format d’information.

Chez miLibris, nous avons très vite appréhendé cette réalité: innover pour continuer d’à inventer les modes de consommation de demain. C’est aussi pour ça qu’aujourd’hui, l’enrichissement multimédias (et notamment la lecture audio) prend une place prépondérante au sein de nos liseuses. Nous avons d’ailleurs présenté à une quarantaine d’éditeurs adhérents de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS) nos solutions autour de l’audio le 15 Avril dernier : du text to speech au mode dynamique (avec l’ingestion de contenus podcast, vidéo, interview…) en passant par la narration d’articles.
Vous trouverez ci-dessous quelques éléments de notre proposition autour de l’audio : 

Pjdbcdj

Image 2

image 3

29 Septembre 2022

miLibris

Share
Facebook
Twitter
LinkedIn
DEMANDEZ UNE DEMO

Leader français du digital publishing depuis 2009.
Basculez pleinement dans l'ère digitale et affirmez votre image numérique.

Contact

26 rue Laffitte 75009 Paris

contact@milibris.com